La Sécurité Sociale suédoise — trois cas de figure

Pancarte enneigée
© Helena Wahlman/imagebank.sweden.se

Vous êtes touriste et détenteur de la carte CEAM

Étant assuré en France, vous avez droit aux mêmes prestations que les Suédois. Pour une consultation médicale dans un dispensaire/vårdcentral, vous vous acquitterez du montant standard, 200 sek.

En cas d’hospitalisation, vous paierez le prix d’une consultation et le prix éventuel du couvert et du gîte (environ 80 kr/jour). En revanche, les médicaments achetés avec une ordonnance sont à votre charge, donc gardez les tickets de caisse pour vous faire rembourser par la Sécurité Sociale et votre mutuelle en France.

Si vous n’avez pas la carte sésame CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie), vous devrez faire l’avance des frais engagés. Pensez là aussi à garder les justificatifs pour le remboursement une fois rentré dans l’hexagone.

CEAM

Vous êtes de passage en Suède pour une longue période d’au moins 4 mois mais moins d’un an

Vous désirez, pour des questions pratiques, garder votre affiliation à la sécurité sociale française, contactez alors la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) qui vous garantira, sous condition d’un paiement d’une cotisation, le maintien de votre affiliation à la sécurité sociale française. Pour la caisse suédoise Försäkringskassan, vous êtes un ressortissant de l’Union Européenne qui a droit à un remboursement en France, mais votre organisme de contact sera la CFE.

Vous restez, vous vous installez et voulez vivre le rêve suédois. Varsågod!

Vous devez vous immatriculer comme résident en Suède auprès du Trésor Public suédois, Skatteverket, pour obtenir votre sésame dans la société suédoise, l’indispensable personnummer, votre numéro d’identité sociale qui vous donne le statut d’ayant-droit aux soins médicaux à Försäkringskassan. La procédure peut prendre un peu de temps. Il y a peu de mutuelles en Suède, mais certaines entreprises ont des conditions particulières pour leurs salariés. Aussi, les membres cotisant à des syndicats ont souvent une assurance médicale complémentaire, renseignez-vous.

 

Lisez également notre article sur les visites médicales en Suède.

 

Cet article est une variante d’un article auparavant publié sur lepetitjournal.com/stockholm.

A propos Sylvie R 39 Articles
En Suède depuis 33 ans, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après une trentaine d'années comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, j'ai créé ma petite entreprise de coaching grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

6 Commentaires

  1. Hej! Petite question… Comment ça marche pour un examen comme une IRM? Apparemment c’est pas comme en France… Mais j’ai pas saisi les détails et pourquoi c’est tellement dur d’en passer une même en cas d’accident du travail en tant qu’athlète ou danseur professionnel… Merci!

    • Merci de ton commentaire KC. On rentre dans le détail là, mais je pense qu’il faille une remiss, une sorte d’ordonnance du médecin généraliste qui te renvoit vers un spécialiste pour un contrôle plus spécialisé ou pour faire un examen spécifique. Dans le cas d’une urgence, il est possible qu’on puisse t’envoyer directement faire une IRM, mais je n’en suis pas sûre à 100 %. Les Suédois sont assez réticents à faire faire des examens poussés quand ils ne sont pas sûrs que ce soit vraiment nécessaire. Je sais, cela peut paraître déroutant pour un Français..

  2. Petite question supplémentaire parce qu’après de nombreuses galères j’avoue que je m’y perds un peu… Une fois qu’on a le personnummer et qu’on travaille, pas besoin de faire de démarche supplémentaire pour avoir une couverture sociale (standard j’entends)? Si je prends un rdv à vårdcentral je paierais le prix « suédois »?
    Merci pour toutes les infos en tout cas 🙂

    • En effet, avec un personnummer et un travail déclaré vous payez le « prix suédois » cad env. 200 sek pour une visite chez un médecin généraliste au Vårdcentral.

  3. Bonjour,
    Je pars m’installer en Suède pour y chercher un boulot. La sécu française me dit que je ne serai plus couverte dès lors que je quitte le sol français (et que je n’y ai plus d’adresse). Mais le temps d’être immatriculée en Suède et de faire les démarches, ça se passe comment en cas de maladie ou pour récupérer des médicaments ? Est-ce risqué de rester sans sécu, est-ce seulement possible en tant que citoyen européen (je croyais qu’il y avait des accords)… ? Merci de m’éclairer si vous savez 🙂

    • Selon le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F407, en tant que demandeur d’emploi, voilà ce qui vaut : « Si vous êtes indemnisé en France et autorisé à transférer votre résidence dans l’EEE ou en Suisse pour 3 mois (exceptionnellement 6 mois), vous restez affilié pendant cette période à la sécurité sociale française. Avant votre départ, vous devez demander la carte européenne d’assurance maladie à votre caisse d’assurance maladie. Vous devez la présenter en cas de soins médicaux dans votre nouveau pays de résidence. » Bonne chance et bienvenue en Suède !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*