Kiné, kiro, ostéo et autres : ils nous font craquer quand on en a plein le dos !

massage

Ils nous font craquer quand on en a plein le dos ! Ni guérisseurs, ni rebouteux, ni sorcières maraboutées, ces professions paramédicales sont toutes reconnues et légitimes en Suède. Ils ne sont pas tous kiné, petit guide de ceux qui réparent notre dos.

Le physiothérapeuthe — sjukgymnasten

Le sjukgymnast ou fysioterapeut en suédois, est celui qui ressemble le plus à notre kiné hexagonal. Ils sont plus de 10 000 à faire partie du système public de soins de santé et munis d’une remiss (bien qu’elle ne soit pas nécessaire) votre médecin traitant vous dirigera vers un physiothérapeute pour une évaluation ou un traitement ultérieur en cas de blessures sportives ou suite à une intervention chirurgicale. Les méthodes de traitement varient et dépendent en grande partie du domaine dans lequel le physiothérapeute est actif, mais le massage, l’étirement, l’exercice sous diverses formes, l’électrothérapie et l’acupuncture sont monnaie courante.

Champion de la réadaptation et de la rééducation, la formation du fysioterapeut /sjukgymnast dure trois ans, mais beaucoup se spécialisent, en pédiatrie, gestion de la douleur ou orthopédie.

Notre bon plan : la physiothérapeute/kiné française Audrey Bompas exercant chez Aleris et spécialisée entre autre dans la ré-éducation du périnée.

acupuncture

Le « naprapathe » — naprapaten

Les 1 200 « naprapathes » exerçant en Suède ont une formation spécialisée en thérapie médicale manuelle. Le « naprapathe » a étudié pendant les quatres années de sa formation diplômante et reconnue par Socialstyrelsen (le Conseil national suédois de la santé et des aides sociales), des sujets tels que l’anatomie, la physiologie, la neurologie, l’orthopédie, la médecine sportive et le massage. Le « naprapathe » peut diagnostiquer et traiter les patients atteints de problèmes musculaires et articulaires, il est particulièrement efficace dans le traitement des lombalgies et sciatiques et autres pathologies du dos.

Grâce à sa maîtrise des techniques de traitement manuelles, manipulation, mobilisation passive vertébrale, traitement des points de déclenchement, étirement ou massage classique, le « naprapathe » utilise ses mains pour traiter la douleur et les problèmes fonctionnels dans le dos, le cou, les articulations et les muscles. C’est également le spécialiste de la prévention et de la réadaptation ; après analyse, il assure la correction des causes sous-jacentes responsables des douleurs et préconise des techniques ergonomiques et des exercices de soutien à effectuer chez soi.

Notre bon plan : Martin Forslund, « naprapathe » francophone. Soins possibles à bon prix Naprapathögskolan (école de naprapathie) et plus d’info sur le site de Svenska Naprapatförbundet.

Le chiropracteur — kiropraktorn

Le chiropracteur est formé pendant cinq ans et homologué par Socialstyrelsen. Toutes les grandes équipes sportives possèdent les leurs. Le chiropracteur utilise les interactions entre le système nerveux, qui est le système de communication et de contrôle du corps, et le squelette en ajustant la fonction osseuse de la colonne vertébrale. Cette synergie constitue la base de la chiropratique qui traite l’ensemble du patient et sa situation et vise ainsi à restaurer le mouvement optimal des articulations et à rétablir le bon fonctionnement des muscles, tendons et ligaments.

À l’aide de méthodes d’examen manuel, le chiropracteur examine les articulations et les muscles de la colonne vertébrale, de façon à diagnostiquer les contraintes, les changements dans les mouvements et les blessures possibles. Une articulation qui est restreinte dans son mouvement peut causer des douleurs à la fois localement dans les articulations, mais aussi dans d’autres parties du corps. Son diagnostic posé, le chiropractuer effectue un traitement et une rééducation, grâce principalement à la manipulation HVLA (haute vitesse et faible amplitude), une décompression vertébrale qui augmente la mobilité et réduit la douleur. Ça craque un peu : ces bruits surprenants, appelés cavitation, sont naturels lorsqu’ils sont provoqués par un professionnel qualifié. D’autres techniques sont également utilisées, comme la réhabilitation des tissus mous pour le traitement des inconforts causés par les troubles des articulations, des muscles et du système nerveux, des maux de dos, des douleurs au cou ou raideurs aux épaules, des lésions cervicales, des problèmes de disques , des engourdissements dans les bras, les jambes et la hanche.

Soins possibles à bon prix Skandinaviska Kiropraktorhögskolan (école de chiropracteur) et plus d’infos sur le site de Legitimerade Kiropraktorers Riksorganisation.

physiothérapeuthe

L’osthéopathe — osteopaten

L’osthéophatie est une spécialité proche de la chiropratique qui n’est pas légitimée par Socialstyrelsen, alors qu’elle est reconnue en France. Formé alternativement de facon pratique et théorique pendant quatre ans, il a le plus grand champ d’intervention. Pour l’ostéopathe, tous les maux, physiques et psychologiques, ont des résonances dans tout le corps, il faut donc rétablir l’harmonie. Pour cela, l’ostéopathe utilise différents types de manipulations, fonctionnelles, structurelles, viscérales et crâniennes. En palpant le corps de son patient, et en ré-axant les os, l’ostéopathe peut également prendre en charge des problèmes de dos, de migraines, de dépression, certains symptômes liés à l’asthme, des problèmes O.R.L. ou intestinaux récidivant chez le bébé ou l’enfant, et même chez les animaux.

Plus d’info sur le site de Svenska Osteopatförbundet.

A propos Sylvie R 46 Articles
En Suède depuis 33 ans, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après une trentaine d'années comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, j'ai créé ma petite entreprise de coaching grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*