Julkalendern, le calendrier de l’avent sur les ondes et le petit écran

Storm på Lugna gatan, julkalender de 2018
©Johan Paulin/SVT

Une des traditions indétrônables du Noël suédois est le calendrier de l’avent que SVT, la télévision suédoise, et SR, la radio suédoise, proposent aux téléspectateurs et auditeurs tous les ans. 

La radio avant la télé

Le julkalenker de la radio suédoise est antérieur à celui de la télévision. Le premier fut envoyé sur les ondes en 1957. En 1960 apparut la version télévisée. Jusqu’en 1972, les versions radio et télé racontaient la même histoire, quoique parfois avec un titre différent. Mais depuis 1973, les julkalendrar sont différents. En 2008, on retrouvait les mêmes personnages dans les deux julkalendrar, mais dans des histoires différentes. Ainsi, depuis 58 ans, chaque jour du 1er au 24 décembre, sont diffusés des épisodes de 10 à 15 min chacun, racontant une histoire de Noël, pour le plus grand plaisir des petits et parfois des grands. Le julkalender est toujours accompagné d’un adventskalender, un calendrier de l’avent traditionnel disponible en grande distribution, en carton, où l’on ouvre la fenêtre correspondant à l’épisode du jour après l’avoir vu ou entendu.

Calendrier de l'avant SVT/SR 2018

Mon premier julkalender

Fraîchement débarquée en Suède en 1999, j’ai eu le plaisir de découvrir cette tradition bien sympa avec Julens hjältar (Les héros de Noël). L’histoire s’articule autour de décorations de Noël qui ont pris la forme d’êtres humains. On suit les tribulations du bouc, de l’étoile, de la boule, du bonhomme en pain d’épices et des deux jeunes farfadets du sapin, par erreur jetés à la poubelle, avec une mascotte de l’équipe de foot de Hammarby, qui se fait appeler le chien de Noël. Tous ensemble, ils vont tout faire pour retrouver le chemin de l’appartement de leur famille et prendre leur place dans le sapin de Noël, avant le 24 décembre.

J’étais tout aussi absorbée que les enfants dont j’avais la charge par les épisodes qui nous plongeaient dans la magie de Noël, à dose d’épisodes d’un quart d’heure, le matin et/ou le soir en fonction des routines de la famille. Le même épisode est en effet diffusé deux fois dans la journée — et les enfants adorent re-voir leurs nouveaux compagnons  de Noël !

Visionner Julens hjältar ici.

Julens hjältar, Les héros de Noël, julkalender de 1999
©SVT

De nouvelles habitudes télévisées

Aujourd’hui, on regarde la télévision de manière différente. Le julkalender de la télé s’intitule cette année Storm på Lugna gatan (Tempête dans la rue Tranquille). Il s’agit d’une comédie racontant l’histoire de la famille Storm qui déménage dans le village de Järnkroken (le crochet de fer). Plus d’un million de téléspectateurs ont regardé les premiers épisodes à l’heure ordinaire de diffusion, mais un peu plus de 500 000 les ont regardé via SVT Play (une augmentation de 40 % par rapport à l’an dernier). 

De nombreux julkalendrar de SVT sont accessibles dans Öppet arkiv, les archives en ligne de la télévision suédoise. À raison de 24 épisodes de 15 min, on peut ainsi visionner un julkalender entier en 6 heures ; de quoi occuper les longues soirées d’hiver suédoises de ceux qui ont encore leur esprit d’enfant.

Selmas saga, julkalender de 2016
©SVT

Les meilleurs julkalendrar de tous les temps

Selon un vote organisé auprès des téléspectateurs en 1999, le meilleur julkalender était Mysteriet på Greveholm (Le Mystère de Greveholm, 1996, qui eut une suite en 2012), suivi de Sunes jul (Le Noël de Sune, basé sur la série de livres pour enfants de Sune 1991), Gumman som blev liten som en tesked (La bonne femme qui devient petite comme une cuillère à café, 1967, tellement populaire que SVT l’a rediffusé en 1976 et en 1997) et Trolltider (Le temps des trolls, 1979, rediffusé aussi en 1985 et en 1995). Dans un second vote en 2006, on retrouve les mêmes julkalendrar, mais dans un ordre différent, Sunes jul prenant la première place. 

Cliquer sur les liens pour visionner Mysteriet på Greveholm, Sunes julGumman som blev liten som en tesked et Trolltider.  

Mysteriet på Greveholm, julkalender de 1996
©SVT

Tournage sous scellés

Le tournage est toujours fait dans le plus grand secret et si certains acteurs sont révélés au cours de l’année, le scénario lui reste confidentiel jusqu’au moment de la diffusion du premier épisode. Il arrive souvent qu’une partie des scènes soient tournées à Skansen, car de nombreux scénarios des julkalendrar sont nostalgiques d’une certaine idée de l’hiver et du Noël suédois. Mais certains julkalendrar se passent dans un futur imaginaire (comme celui de l’an dernier, Jakten på Tidskristallen, La chasse au cristal du temps) ou dans des contrées lointaines (comme celui de 2016, Selmas saga, La Saga de Selma). Il n’est pas rare non plus d’utiliser des châteaux comme scènes de tournage, tel Mysteriet på Greveholm qui fut tourné dans le château de Hjularöd en Scanie.

Apprendre le suédois grâce à julkalendern

Pour ceux qui sont en cours d’apprentissage du suédois, les julkalendrar sont un très bon exercice, surtout si vous regardez la version sous-titrée (text 199), qui vous permet ainsi d’écouter et de lire en même temps.

Cette année, les épisodes sont diffusés sur SVT1 le matin à 7h15 du lundi au vendredi et à 8h45 les samedis et dimanches, et à 18h45 tous les soirs. Ils sont mis en ligne sur SVT Play tous les jours à 2h du matin et sont visibles partout dans le monde pendant un mois.

Lisez aussi ces articles !

A propos Audrey L 76 Articles
Française vivant en Suède depuis 1999 et travaillant dans le domaine culturel, j'aime partager mes expériences, écrire et faire la cuisine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.