City Bikes, tous en selle !

© Clear Channel

A Stockholm, une bonne alternative aux transports en commun pendant le printemps et l’été !

Depuis le 1er avril, vous pouvez emprunter un City Bike pour des trajets en ville et en périphérie, à la seule condition de trouver une station avec des vélos disponibles et en état de fonctionnement. Il y a plus de 1500 vélos répartis dans 150 stations à Stockholm.

https://secure.citybikes.se/maps/
© citybikes.se

Prix

Il existe deux types de cartes : saison et carte de 3 jours. Vous pouvez les acheter sur le site web ou directement en boutique. Le billet 3 jours coûtant 165 SEK et le billet saison étant au prix de 250 SEK, sur le site, on vous recommandera donc d’acheter directement ce dernier. Très pratique, l’abonnement peut être chargé directement sur votre carte SL.

Vous pouvez même avoir un casque gratuit si vous allez le chercher à Västberga mais aucune station de vélo n’étant à proximité, il vous faudra prendre le métro (Telefonplan)… qui a dit que ce serait facile ?

Horaires

Le pass saison est valable entre le 1er avril et le 31 octobre. Chaque jour entre 6h et 22h, il est possible d’emprunter un vélo, à condition de ne pas excéder 3h à chaque session et de ramener le vélo avant 1h du matin. Si vous rendez le vélo en retard, vous aurez 1 point de pénalité ; au bout de 3 points la carte sera bloquée. En cas d’oubli ou de vol, 800 SEK vous seront facturées.

Concernant les heures d’ouverture limitées, City Bike souhaiterait pouvoir ouvrir 24/24 mais ce sont les autorités qui imposent les restrictions actuelles… probablement parce qu’ils ont vu ce que cela donne à Paris avec les Vélib’ le samedi soir !

Mode d’emploi

App City Bikes

Localiser une station : Il est possible de trouver les différentes stations via le site web. Sinon il existe une application City Bikes pour trouver une station à proximité et visualiser le nombre de vélos disponibles en temps réel. Plutôt pratique !

Borne à vélos : Chaque station est équipée d’une borne avec un lecteur de carte. Un numéro de vélo vous est assigné en fonction des vélos disponibles. La diode rouge passe au vert, vous pouvez récupérer le vélo en soulevant le guidon. Pensez à tester ce dernier, si il est défectueux, vous pouvez toujours en choisir un autre en effectuant la même procédure. Il est aussi possible de signaler le problème à partir de l’application.

Checklist : Pour éviter les surprises, quelques points à contrôler avant de se lancer. On pense à vérifier l’état des pneus, des freins, ainsi que le bon fonctionnement du pédalier. On le fait tourner d’une main et on soulève la roue arrière de l’autre. Notez que le frein arrière s’actionne en retro-pédalant et doit être utilisé en priorité au frein avant.

Notre avis :

Les + 
– Poids, maniabilité, design
– Bonne disponibilité
– Possibilité d’attacher un sac sur le guidon

Les – 
– Système d’attache peu pratique, pouvant nécessiter plusieurs essais pour valider la diode verte
– Manque de vitesse sur du plat, ou à l’inverse, manque de couple dans certaines montées

A propos Yoann T 6 Articles

Arrivé en Suède en 2015, je prends plaisir à découvrir et partager cette culture qui me passionne. J’adore la nature, le cinéma et passer du temps avec mes amis.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*