Bouffe(s) du Nord : le « palt », une grosse boulette

©Wikimedia Commons

Le palt est une boulette de pommes de terre fourrée à la viande, dont il existe de nombreuses variantes. Plat emblématique de la Suède septentrionale, le palt est indissociable de l’identité nordique du Norrbotten au Västerbotten. Cousin du knödel tyrolien ou du nikuman japonais, bien que rustique, il figure au menu des cantines ou des restaurants hypes et se déguste depuis le XVIIème siècle, date de l’introduction de la patate en Suède. Rustaud et campagnard lorsqu’il est réalisé à base de farine de seigle et d’orge, le palt se modernise avec le blé et la pomme de terre.

Le palt est un incontournable de la cuisine traditionnelle suédoise et se décline en différentes versions. Le Pitepalt de Piteå est le plus connu, le flatpalt (aplati et sans viande) convient aux végans, le blodpalt (avec du sang) et le leverpalt (avec du foie) sont les plus exotiques. Mais, quelque soit la variété ingérée, véritable mate-faim, le palt est relativement roboratif et a même inspiré une expression pour traduire l’état de peau-du-ventre-bien-tendue, ressenti après un repas de palt. Att vara i paltkoma, c’est être repu, rassasié, satisfait et gavé d’hydrates de carbone, la glycémie au top.

©paltakademin.se

Sa confrérie, Paltakademin, aspire au partage et à la diffusion internationale de cette boule culturo-gastronomique et réunit des experts culinaires sous le patronage de leurs majestés, mais compte également une James Bond girl parmi ses 400 membres actifs.

On trouve du palt prêt à cuisiner à Stockholm dans la grande distribution et le restaurant Knut en propose tous les lundis soirs. Confectionner son palt est accessible aux cordons-bleus novices et je vous livre ma recette de Pitepalt pour 4 personnes :

Il faut :

  • 1 kg de pommes de terre
  • 200 g de poitrine de porc salée/lard fumé (ou restes de viandes)
  • 1 dl de farine d’orge — kornmjöl
  • 2 dl de farine de blé — vetemjöl
  • 1½  cuillère à café de sel
  1. Râper les pommes de terre épluchées, puis les égoutter dans une passoire. Couper la viande en petits dés.
  2. Mélanger progressivement les pommes de terre avec les farines d’orge et de blé et le sel. La pâte doit être assez ferme.
  3. Diviser la pâte en 12 boules. Faire un puits profond dans chacune et y ajouter environ 1 cuillère à soupe de viande, fermer le trou et façonner en boules rondes. Cuire pendant 45 à 60 minutes dans de l’eau légèrement salée dans une grande casserole. Attention, les boules ne doivent pas se coller entre elles ni au fond de la casserole. Sortir les palt avec une écumoire.
  4. Servir avec de la confiture d’airelles et du beurre fondu. Traditionnellement, le puriste boit du lait en mangeant les palt mais… le gastronome moderne fait ce qui plaît à son palais ! Bon appétit !
©paltakademin.se
A propos Sylvie R 99 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.