Anders Zorn, un maître de la peinture suédoise

Anders Zorn, Autoportrait en rouge (1915)
Anders Zorn, Autoportrait en rouge (1915)

Au tournant des XIXème et XXème siècles, l’art suédois connait un âge d’or, avec en figures de proue les peintres Carl Larsson et Anders Zorn, tous deux résidants dans la région traditionnelle de Dalécarlie (Dalarna en suédois). Anders Zorn est de passage cet automne… à Paris.

Un peintre voyageur

Anders Zorn est né en 1860 et mort en 1920. Il est issu d’un milieu modeste et passe son enfance en Dalécarlie. Il n’a jamais rencontré son père mais à son décès en 1872, il hérite d’ne somme qui lui permet de se rendre à Stockholm et de s’inscrire à l’Académie royale des beaux-arts. Il teste d’abord la sculpture sur bois, puis il se tourne vers l’aquarelle. Comme de nombreux autres artistes suédois de l’époque, il remet en question le conservatisme de l’Académie et entreprend des voyages en Espagne, en France et en Angleterre. Il rentre en Suède en 1885 et épouse Emma Lamm et ils voyagent ensemble à Constantinople et Alger. Certaines de ses aquarelles s’inspirent d’ailleurs de ces destinations exotiques.

Anders Zorn, La danse de Midsommar, 1896 (Nationalmuseum NM 1603)
Anders Zorn, La danse de Midsommar, 1896 (Nationalmuseum NM 1603)

Une carrière internationale

Il connut une carrière internationale. En Suède, il est surtout renommé pour ses peintures illustrant le folklore suédois telle que la fête de midsommar, ou ses nus (plus souvent nues) se baignant dans les lacs. À l’étranger, notamment aux États-Unis, où il se rend la première fois en 1893, il doit son succès aux nombreuses commandes de portraits de la haute société. Il a même peint les portraits du président Roosevelt. Il excellait dans le traitement presque impressionniste des textures, qu’il s’agisse de la peau ou des soies ou taffetas des tenues de l’époque. Il a peint à l’huile et à l’aquarelle, il a gravé ; il est aussi l’auteur de photographies qu’il utilisait surtout comme sources d’inspiration pour ses oeuvres.

Zorn à Mora, en Dalécarlie

À sa mort, il fit don de sa fortune à l’état suédois pour la création d’un musée à Mora : Zornmuseet. Depuis le décès de sa femme Emma en 1942, on peut également visiter Zorngården, la maison où ils vécurent ensemble toute leur vie.

Anders Zorn, Une première, 1888 (Nationalmuseum NMB 372)
Anders Zorn, Une première, 1888 (Nationalmuseum NMB 372)

Zorn à Paris

La culture suédoise en général et l’art suédois en particulier connaissent depuis quelques années un regain d’intérêt en France : en 2014, le Petit Palais organisait une grande rétrospective en l’honneur de Carl Larsson ; cette année, c’est au tour d’Anders Zorn d’être introduit au public français, dans une scénographie aux couleurs très suédoises.

Zorn n’avait pas fait l’objet d’une exposition à Paris depuis 1906. Après deux expositions à succès, en 2013 à San Francisco et en 2104 à New York, c’est au tour du Petit Palais de lui accorder cet automne une grande exposition avec près de 150 œuvres, provenant en majorité du musée Zorn à Mora et du Nationalmuseum de Stockholm, mais aussi d’autres institutions françaises et scandinaves ainsi que de collections privées. Ces œuvres retracent le parcours de cet artiste, contemporain de l’Américain Sargent, de l’Espagnol Sorolla, de l’Italien Boldini et du Français Besnard.

Anders Zorn, Virginia P. Bacon, 1897
Anders Zorn, Virginia P. Bacon, 1897

Informations pratiques 

Exposition Anders Zorn, Le maître de la peinture suédoise

Où ? Musée du Petit Palais, Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

Quand ? Du 15 septembre au 17 décembre 2017, du mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne le vendredi jusqu’à 21h

Combien ? Plein tarif : 11 €, tarif réduit : 9 €, gratuit pour les moins de 18 ans.

 

Zornmuseet

Où ? Vasagatan 36, 792 21 Mora, tel.: +46 (0)250 59 23 10

Quand ? Ouvert du 4 septembre 2017 au 30 mai 2018, du mardi au dimanche de 11h45 à 16h. Du 1er juin au 2 septembre 2018, tous les jours de 9h à 17h. Fermé les 24 et le 25 décembre 2017  ainsi que le 30 mars 2018.

Combien ? 70 kr pour les adultes, 60 kr pour les retraités/étudiants, gratuits pour les enfants accompagnés d’un adulte jusqu’à 15 ans.

 

Zorngården

Quand ? Ouvert du 4 septembre 2017 au 31 mai 2018 , du mardi au vendredi de 13h à 15h (visites guidées à 13h, 14 et 15h), samedi—dimanche de 12h à 15h (visites guidées à 12h, 13h, 14h et 15h). Du 1er juin au 2 septembre 2018, tous les jours de 9h30 à 16h (visite guidée toutes les 30 mi). Fermé les 24 et le 25 décembre 2017 ainsi que le 30 mars 2018.

La visite guidée dure 45 min et est faite en suédois, ou en anglais sur simple demande. Maximum 15 personnes par groupe ; il est recommandé de réserver sa place.

Combien ? 100 kr pour les adultes, 80 kr pour les retraités/étudiants, 40 kr pour les enfants accompagnés d’un adulte jusqu’à 15 ans.

Billet combiné Zornmuseet + Zorngården : 160 kr

A propos Audrey L 56 Articles
Française vivant en Suède depuis 1999 et travaillant dans le domaine culturel, j'aime partager mes expériences, écrire et faire la cuisine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.