Accoucher en Suède

Pancarte enneigée
© Helena Wahlman/imagebank.sweden.se

Grattis! Vous êtes enceinte !

 

Pendant la grossesse

Avec votre partenaire, vous avez déjà rencontré la sage-femme (barnmorska) qui vous suivra durant toute votre grossesse au mödravårdscentral (MVC) ou barnmorskemottangning (BM-mottagning) de votre quartier et vous vous demandez pourquoi vous ne voyez jamais le médecin, pourquoi vous n’avez pas d’échographie tous les 15 jours comme en France mais seulement une autour de votre 20ème semaine de grossesse. C’est bon signe, c’est que votre grossesse se déroule normalement. En cas de soucis, vous serez automatiquement prise en charge par un médecin spécialiste. Accoucher est un acte naturel en Suède et votre sage-femme est votre interlocutrice privilégiée, n’hésitez pas à lui poser toutes vos questions et à partager vos interrogations. Les rendez-vous sont assez espacés au début et plus fréquents en seconde partie de grossesse. Votre sage-femme écoute le coeur de bébé à l’aide d’un stéthoscope de Pinard (eh oui, inventé par un obstétricien français !) qui ressemble un peu à un petit cornet, palpe et mesure votre ventre et consigne toutes ces infos dans votre dossier (journalen). Votre dossier sera transmis à la maternité, vous pouvez en obtenir une copie.

Échographie
© Simon Paulin/imagebank.sweden.se

À la maternité

C’est vous qui choisissez la maternité dans laquelle vous souhaitez accoucher, vous pouvez même la visiter. Le jour J, plus ou moins une quinzaine de jours autour de la date présumée de l’accouchement (BF- beräknad födelsedatum), si vous avez des contractions régulières ou si vous avez perdu les eaux, vous informez votre maternité et votre doula si vous en avez la chance d’en avoir une… Dès que vous avez le feu vert de la maternité, commandez votre taxi. En route pour l’expérience la plus mémorable de votre existence, vous y allez à 2 et en revenez à 3 ou plus ! En Suède, la femme est active, elle accouche naturellement, elle n’est pas accouchée par un tiers. Suivant la durée de votre travail et accouchement, vous rencontrerez différentes équipes médicales. Lors de la rédaction de votre plan de naissance, votre sage-femme vous présente les différentes approches pharmacologiques ou non que la maternité vous proposera. Vous avez accès à une balle de pilates, un sacosac, des coussins chauffants, un déambulateur et du gaz hilarant (lustgas) et des TENS dans la plupart des maternités. Sur votre demande, on vous posera une péridurale (EDA epidural analgesi), informez vous dès à présent sur ses conséquences et effets indésirables. Le clampage tardif du cordon ombilical est appliqué et si vous le souhaitez, vous ou votre partenaire pouvez le couper. Votre bébé se reposera sur votre poitrine, peau à peau, pendant la délivrance. Le personnel de la maternité vous offre ensuite un premier petit-déjeûner d’anniversaire. Environ deux ou trois heures après les tests de naissance, la nouvelle famille sera transférée à l’hôtel des patients qui jouxte la maternité. Si tout va bien, vous rentrez chez vous le lendemain en milieu de journée.

 

Visionnez ces petits films réalisés dans les maternités de la région de Stockholm sur le site de Vårdguiden.

A propos Sylvie R 104 Articles
En Suède depuis plus d' une trentaine d'années, j'ai habité Uppsala, Ultrå à côté d'Örnsköldsvik et Torserud dans le comté de Värmland, vit depuis 20 ans à Nacka. Après trois décennies comme enseignante titulaire au Lycée Français Saint-Louis, je suis doula, coach de grossesse et accouchement à Stockholm. J'adore écrire et aime partager mes bons plans et bons coins en Suède.

6 Commentaires

      • Bonjour Audrey, merci pour tous les articles très utiles et très bien écrits (à la fois drôles et informatifs). L’article sur les congés parentaux est-il déjà sorti ? Je suis employée en Allemagne et je vais y accoucher, mais le père de l’enfant est employé en Suède et nous souhaiterions qu’il en bénéficie. Mais Försäkringskassan a dû mal à nous renseigner (cas peu commun).
        Merci à vous !

        • Bonjour Laura,
          Selon les informations disponibles sur le site, le père de l’enfant devrait pouvoir en bénéficier puisque 1. Il travaille en Suède et est donc normalement inscrit à FK, la Secu suédoise, et 2. Le bébé réside en UE. Évidemment il faut aussi qu’il arrête de travailler pour prendre soin de l’enfant et donc qu’ils habitent au même endroit (dans l’UE).
          Y a-t-il un autre élément à prendre en compte dans votre cas particulier?
          En espérant vous avoir aidé,
          Jennifer

  1. Bonjour
    Merci pour ce superbe site.
    Mon conjoint et moi allons passer plusieurs mois en Suède à partir de juillet (et avec un bébé prévu pour Janvier 2020).
    J’aimerais savoir comment/où me renseigner pour envisager un éventuel accouchement en Suède en tant que Française?
    Nous allons en Suède pour du bénévolat et tourisme.
    Merci à vous d’avance de votre réponse !

    • Bonjour ! La première chose à faire et de vous inscrire au MVC ( mödrarvårdcentral ) le plus proche de votre domicile, munie de votre carte européenne de soins et de votre dossier de grossese et de demander un personummer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.