À vous la Hockey Feber !

Match hockey
©Barbara R

Le hockey est un des sports les plus populaires de Suède. Depuis son apparition dans le royaume dans les années 20, ce sport de contact est partout : 2 829 équipes, 726 associations de hockey et près de 400 patinoires. Beaucoup de gens le pratiquent, mais c’est surtout le sport qui attire le plus de spectateurs, juste devant le football. L’année dernière, les patinoires suédoises ont accueilli 2 millions de supporteurs pendant la saison. Alors, faisons un petit tour sur la glace !

Les bases du jeu 

Le hockey se pratique à 6 joueurs, dont un gardien. Avec les remplaçants, les équipes peuvent compter 22 joueurs. Les changements de joueurs ne sont pas limités et arrivent très souvent. Chaque joueur est équipé d’une crosse avec laquelle il manipule le palet, mais aussi d’un casque, de protections et bien sûr, de patins. Le gardien a des protections spéciales en plus, notamment des jambières, qui peuvent peser jusqu’à 20 kilos. Équipement nécessaire quand on sait qu’un palet peut atteindre les 180 km/h !

Un match se déroule en 3 périodes de 20 minutes, avec une pause de 18 minutes entre chaque période.

Gardien de hockey
@Barbara Rousselot

Les règles

Les règles sont multiples, et impossibles à toutes discerner pour une première fois, mais ne vous inquiétez pas, c’est pour ça qu’il y a un arbitre ! Voici ce qu’il faut retenir pour ne pas être tout à fait perdu face à votre premier match.

Le hockey sur glace est un sport de contact, mais ces derniers sont très réglementés, voire interdits dans certaines situations. En cas de geste interdit, un joueur peut être exclu de la glace pendant plusieurs minutes, laissant son équipe en infériorité numérique. Pour l’infraction la plus grave, l’arbitre expulse un joueur pendant 5 minutes.

De manière générale, tout coup dangereux est puni par l’arbitre : tant que le joueur joue le palet, n’utilise pas sa crosse comme arme ou toute autre action n’entrant pas dans le cadre de l’esprit « sport », le jeu continue. À noter, contrairement aux matchs nord-américains, les Scandinaves jouent moins « à la castagne ». Il est rare de voir éclater une échauffourée incluant toute l’équipe.

Une règle importante : le offside. Équivalent du hors-jeu en football, cette règle précise qu’aucun joueur attaquant ne peut franchir la ligne bleue de son attaque avant le palet.

Zones de Patinoire
@Wikipedia.fr

Si vous voulez en apprendre un peu plus, la Fédération Française de Hockey propose un guide clair des règles françaises ici.

Le Championnat de hockey

Le Championnat de Suède de hockey sur glace s’appelle SHL, svenska hockeyligan, ligue qui se compose de 14 équipes.
Le fonctionnement du championnat n’est pas simple, mais permet d’avoir un maximum de matchs prévus dans la saison ! Ainsi, dans la première phase, tout le monde rencontre tout le monde, 2 fois à domicile et 2 fois à l’extérieur, soit 52 matches par équipe. Il arrive qu’une équipe joue 2 jours d’affilée ! Puis les 6 premières équipes s’affrontent en quarts, demi et finales, qui sont jouées en 7 matchs.

 

carte équipes en Suède
Les différentes équipes en Suède

 

La Suède a aussi, bien sûr, une équipe nationale de hockey dont elle est très fière. Malgré sa défaite face à l’Allemagne durant les derniers Jeux olympiques, le palmarès de l’équipe masculine reste impressionnant : l’année dernière, elle a gagné le Championnat du monde pour la 10ème fois ! L’équipe est surnommée Tre Kronor, d’après les trois couronnes de l’emblème national qui ornent les maillots.

UN PREMIER MATCH – Mode d’emploi 

  • Choisir sa place

Tout commence dans la sélection des places. Plus vous êtes proches de la glace, mieux c’est : l’action est plus visible, et les joueurs atterrissant sur le plexiglas juste en face empêchent toute monotonie ! Si vous êtes bas, essayez d’être proche d’un but, pour être sûr de voir le plus d’action possible. Plus vous êtes hauts, plus l’action sera visible dans son entier, mais moins vous verrez le palet, qui est quand même petit et bouge incroyablement vite ! Voilà ce que donne une vue du premier rang :

Joueur de hockey
@Barbara Rousselot
  • S’habiller :

Contrairement aux athlètes, applaudir sera votre seule activité ! Une patinoire doit toujours être en dessous de 10°. Prévoyez donc des vêtements chauds. Évidemment, plus vous vous rapprochez de la glace plus vous avez froid. Renseignez-vous également sur les couleurs des équipes qui participent : si vous portez du rouge alors que vous supportez les verts, vous risquez les regards en coin !

  • Se renseigner

Pour être impliqué dans l’action, autant comprendre les enjeux ! Renseignez-vous un maximum sur les règles, sur les équipes que vous allez voir et leur situation dans la ligue. Renseignez-vous également sur les règles du stade où vous serez : dans la majorité des cas, avoir une bière à l’intérieur de la patinoire est interdit, mais dès que vous sortez des gradins vous pouvez la déguster aux buvettes avec les autres spectateurs.

  • Soutenir

Si vous avez déjà été dans un stade, vous ne serez pas dépaysés par les chants de supporteurs. Si vous voulez pouvoir scander les plus simples avec la foule, les voici :
Kom igen : Allez !
Kämpa : Battez-vous !
Vi är för … : Nous sommes pour…. (nom de l’équipe)
Si vous êtes perdus, n’hésitez pas à demander à votre voisin !

  • Observer

Le hockey est un sport impressionnant à observer. La vitesse des joueurs et du palet intensifient chaque coup et chaque corps-à-corps. C’est seulement une fois devant la patinoire que l’on se rend compte de la rapidité du jeu ! Pour les néophytes, il est facile d’avoir l’impression de ne rien saisir. C’est tout à fait normal. Essayez un maximum au début d’avoir l’œil sur le palet, mais ne paniquez pas si vous ne savez plus où est ce minuscule objet sur la glace! Suivez les mouvements des joueurs pour repérer où est l’action. Laissez-vous aussi porter par l’ambiance du stade. Quand vous avez raté quelque chose, les réactions des supporteurs vous le diront. Il suffit alors de jeter un coup d’œil à l’écran géant pour le voir en replay.

  • Profiter !

Chaque arène a sa tribune de supporteurs, ses chants dédiés, sa mascotte : impossible de s’ennuyer ! Les Suédois ne sont naturellement pas très expansifs, il leur faut donc un peu de temps avant de s’échauffer. L’atmosphère des arènes est généralement toujours joyeuse, et si vous avez la chance de voir un match des phases finales, il y a de grandes chances que vous soyez nombreux dans le stade. En moyenne, près de 6 000 personnes assistent aux matchs, ce qui fait beaucoup de voix pour mettre l’ambiance !

Supporter hockey
@pixabay
A propos Barbara R 7 Articles
Immigrée depuis 2 ans et demi à Malmö, je suis une vraie geek prête à tout pour des bons kanelbullar.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.